Zoom sur Miora Ranaivoarinosy, Caring Company Project

date_range 6 avril 2021 Catégories : Zoom sur ....
[ssba]

Zoom sur Miora Ranaivoarinosy, co-fondatrice de Caring Company Project 

Qui êtes-vous? 

Je m’appelle Miora et j’ai rejoint la promotion 5 du programme Les Audacieuses. Pour la petite histoire, j’avais fait partie de l’équipe de La Ruche avec Bruno qui a mis en place la toute première Ruche en 2008. C’était un chouette retour pour moi que de pouvoir participer à un des programmes proposés par La Ruche. Cela fait maintenant 17 ans que je m’intéresse aux sujets de développement durable. 

Quand mon père est tombé sérieusement malade, ma sœur et moi sommes devenues aidantes, le mot “aidant” pouvant recouper plusieurs réalités. Les aidants doivent répondre à des obligations et responsabilités : d’une part ils doivent continuer à travailler et d’autre part ils doivent s’occuper de la personne qui a besoin d’aide,  dans de bonnes conditions. Mais la situation est très difficile pour la majorité des aidants. 

Pourquoi avoir lancé votre projet, Caring Company Project ? 

Je me suis demandé où était ma place dans tout ça, et je me suis rendue compte que la France reste un territoire d’innovation, qu’il est possible d’engager des salariés dans une démarche et de faire évoluer le sujet. Je souhaitais travailler sur comment les aidants peuvent évoluer professionnellement sans se sentir stigmatisés ou menacés de déséquilibre, et sans être tiraillés par leur responsabilité d’aidant. 

J’avais proposé cette idée lors du concours des Audacieuses et j’avais été entendue. De fil en aiguille, grâce au programme très stimulant et aux différentes problématiques que j’ai développé à côté, j’ai rencontré mes deux associés: on a commencé à parler de la vision qu’on avait de l’entreprise, et c’est devenu caring company project. En 2030 1 personne sur 4 au sein de la population active sera aidant, c’est donc très et ce n’est pas du tout un détail ni un sujet à traiter pour du cas par cas.

Dans quelle optique se rejoignent Caring Company Project et Opinion Way ? 

Nous avons convaincu Opinionway du besoin d’apporter plus de connaissances et de mettre à jour des données qui ne sont pas forcément visibles au sein d’une entreprise. Est-ce que les salariés estiment que leur entreprise est équipée pour ces besoins-là ? Si ce n’est pas le cas, comment instaurent-ils un protocole pour avoir le niveau de soutien suffisant pour pouvoir se développer en étant potentiellement aidant dans un avenir proche ?

Opinionway fait partie des partenaires de La Ruche, c’est donc génial qu’on ait pu les contacter et établir cette relation de travail, avec autant de confiance et d’accompagnement de leur part. 


Quel est l’objectif du Laboratoire des salariés aidants 2021, et pourquoi parle-on d’un laboratoire ?

Il y a déjà eu des études auparavant sur le sujet des aidants, qui a notamment été défendu par les associations, dans le but d’engager la politique publique. Nous, on vient faire le transfert pour l’intégrer à l’univers du monde du travail. 

La plupart des études jusqu’à présent sont assez génériques et c’est donc plutôt récent d’avoir une préoccupation qui est la nôtre, de se demander comment les aidants peuvent ne pas être victime de cette double charge de travail en étant à la fois aidant et salarié. 

C’est un laboratoire car premièrement on a avoir de la donnée, mais également, c’est un lieu d’expérimentation. Selon les besoins, Caring Company va pouvoir mettre en place des ateliers pour mieux sensibiliser les salariés à cette situation d’aidant qui va arriver dans leur parcours. 




keyboard_arrow_left Retour à la liste des articles


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *