Zoom sur Jamira

Bordeaux date_range 1 octobre 2018 Catégories : Zoom sur ....
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Logo_Complet_FondTransparent (1) (2)

Ce mois-ci : coup de projecteur sur l’association Jamira !

Un projet commun de Stella (Colosolidaire), d’Axel (Action Emploi Réfugiés) et d’Iyad (Radio SouriaLi), tous trois coworkers à la Ruche Bordeaux !

Comment est née l’association Jamira ?

Née en juillet 2018 d’une collaboration au sein de la Ruche, l’association Jamira a pour objectif de favoriser le vivre ensemble entre la population en situation d’exil et la population locale en utilisant notamment la culture comme langage commun. Ouverte à tous l’association défend des valeurs qui sont communes et chères à ses 3 fondateurs. Aujourd’hui le projet principal de Jamira, « Musiciens en Exil », a pour objectif d’accompagner 9 musiciens réfugiés (dont 7 sur un projet commun) à bâtir ensemble des projets musicaux, à s’insérer socio-professionnellement et vivre de leur musique.

L’accompagnement fourni par Jamira est donc collectif (aide à la logistique de groupe, organisation de répétitions et d’enregistrement au Rocher de Palmer) mais aussi individuel afin de répondre aux besoins spécifiques de chacun, notamment sur l’aspect administratif.

Très vite des partenaires et des bénévoles sont venus épauler Jamira, avec entre autres : le Rocher de Palmer, Kiéki musique, le RIM (réseau des indépendants de la musique), MILK Music, et des personnes ressources (notamment chez Pole Emploi Spectacle et le Département de la Gironde).

Quel est votre rôle au sein de ce réseau ?

Axel est président de l’association et se charge de la coordination du bureau, Stella s’occupe de la ligne éditoriale et commence la gestion d’un deuxième projet pour Jamira, Iyad se charge de la représentation artistique et de la Vice-présidence et enfin Pauline (une amie de Stella qui a co-fondé le projet) est chargée du projet principal « Musiciens en Exil ».

jam1

jam2

Comment vous êtes vous retrouvés à travailler dans l’ESS?  

Axel : « C’est d’abord la rencontre avec des personnes et l’envie d’interculturalité qui m’ont orienté vers le milieu. Je voulais mener des projets utiles pour l’intérêt collectif. C’est ce qui m’a amené vers une formation de chargé de projet et qui m’a permis d’intégrer l’équipe d’Action Emploi Réfugiés et aujourd’hui d’accompagner Jamira sur mon temps personnel. »

Stella :  » Pour ma part, ce sont les valeurs de l’ESS et notamment du monde associatif qui correspondent à mon engagement personnel et professionnel : l’envie de contribuer à mon échelle, à l’intérêt collectif et général, au changement social positif, et la croyance en la gouvernance démocratique. » 

Où en êtes-vous dans le projet ? Comment voyez-vous la suite ?

« L’enregistrement d’une maquette pour le projet « Musiciens en Exil » est à venir ! On va bientôt organiser des concerts pour montrer aux partenaires l’avancement du projet. Aussi, on a un deuxième projet en cours de création : il s’agit de l’organisation de moments d’échanges entre la population en situation d’exil et des bénévoles de l’association. Donc plein de belles choses en perspective ! »

DSC_0424
Crédit Photo : Iyad Kallas

Qu’est ce qui rend Jamira unique en son genre ?

« Personne ne fait ça à l’heure actuelle : on accompagne des musiciens qui se sont installés dans la région sur le plan collectif et individuel. En plus on est une équipe ultra motivée et très complémentaire ! »

P1310628
Crédit photo : Bastian Lizut

Un mantra à nous partager ?

« La diversité est une richesse à partager. » C’est la devise de Jamira !

Ecoutez le morceau Zamaneh, interprété par le groupe Viyane, qui nous a fait découvrir la musique traditionnelle Persane et Kurde, lors de son dernier concert à Bordeaux le 22 septembre 2018. Parmi les musiciens, Bayan la chanteuse, et Ebrahim le percussionniste, sont accompagnés par Jamira.




keyboard_arrow_left Retour à la liste des articles


Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar

wpDiscuz

Cliquez pour rester connecté

retour en haut