Le mentor, un acteur au service du développement personnel de l’entrepreneur

date_range 3 janvier 2017 Catégories : Zoom sur ....
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
chronique-damandine

Bonjour à tous ! Dans cette chronique, nous évoquons une technique d’accompagnement d’origine québécoise très en vogue à l’heure actuelle : le mentorat. De nombreux accélérateurs et incubateurs situés en France, ainsi qu’aux Etats-Unis, citent le mentor comme un accompagnant clé dans leurs activités. Pourtant, son identité et son rôle varient en fonction de la structure qui les présente. Nous nous penchons alors sur la définition du mentorat pour mieux comprendre ce qu’il apporte aux entrepreneurs.

 

#Un mentor comme assistance technique ?

Depuis quelques années, les entrepreneurs et leurs accompagnants utilisent à tout va le terme « mentor » comme garant de la réussite de la jeune entreprise. Il semble décrire une personne expérimentée dans le domaine de la création et de la gestion d’entreprise (chef d’entreprise, juriste, manager de grande entreprise, etc.) qui va transmettre bénévolement son savoir à un ou plusieurs néophytes. La relation qu’entretiennent le mentor et son mentoré est donc descendante : le premier donne et le second reçoit un bagage technique. Or, si l’on se focalise sur la définition du mentorat, cette présentation est erronée.

 

#Le mentorat, une activité pour le développement personnel

Le mentorat, tel qu’il a été conçu au Québec, n’est pas centré sur la transmission de savoir mais sur la construction d’un savoir-être. Toute la nuance réside ici. D’après Etienne Saint Jean, enseignant-chercheur en entrepreneuriat, cette forme d’accompagnement est fondée sur une approche de la maïeutique : son objectif est de faire « accoucher » l’entrepreneur de son soi chef d’entreprise. L’atteinte de cet objectif est permise par une relation de confiance et de bienveillance entre le mentoré et un tiers chef d’entreprise plus expérimenté et non rémunéré : le mentor.

 

#Petit état des lieux du mentorat en France

Le mentorat s’est développé en France par l’action du Réseau M porté par Dominique Restino. Depuis 2006, quelques cellules d’accompagnement de ce type ont vu le jour telles que le Moovjee ou la pépinière Créativa. Une charte définissant le mentorat a d’ailleurs été approuvée et signée par le gouvernement en 2013. Elle soutient ainsi l’activité de l’Institut du Mentorat Entrepreneurial. Cet institut s’assure de l’essaimage du mentorat à travers la France pour, non pas accompagner des entrepreneurs novices, mais des chefs d’entreprises en pleine croissance de leur structure.

 

#Une source du développement de la confiance en son soi

Le mentorat comporte de nombreux bienfaits pour les chefs d’entreprise et startupers membres d’une dyade mentor-mentoré. Certains l’ayant vécu le qualifie « d’accélérateur de parcours ». Il permet de cibler les problèmes clés de l’aventure entrepreneuriale liés à l’entrepreneur, sa personnalité et son projet d’entreprise pour les dépasser.

Le rôle premier du mentor n’est pas de transmettre son savoir mais d’écouter l’entrepreneur. Par un jeu fondé sur le questionnement, il renvoie à son mentoré une image plus ou moins plaisante de lui-même. Cette technique est appelée « effet miroir ». Des recherches ont démontré le rôle majeur de cette relation pour la construction de la confiance en soi du chef d’entreprise, et pour la réussite de la création et du développement de son entreprise.

Dans une société où l’on recherche le bien-être au travail, l’entrepreneuriat est perçu comme une source de réconciliation avec ses propres aspirations. Le mentorat semble alors particulièrement pertinent : c’est un outil dont la finalité est le développement personnel du chef d’entreprise. L’expression de son ambition et le développement de sa confiance en soi sont permis par l’action du mentor. Grâce à ce dernier, l’entrepreneur ou le chef d’entreprise en croissance peuvent mieux se connaître pour réaliser un projet entrepreneurial à leur mesure.

 

 #Amandine, doctorante vigie à la Ruche 😉




keyboard_arrow_left Retour à la liste des articles


Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Le mentor, un acteur au service du développement personnel de l’entrepreneur"

avatar

Sort by:   newest | oldest
Alexandre
6 mois 9 jours plus tôt

Bon article! Merci!

trackback

[…] Lire l’article, chez La Ruche […]

wpDiscuz

Cliquez pour rester connecté

retour en haut